Carole Beylier, Psychologue - 5215 rue Berri Montréal QC H2J 2S4

L'approche ou l'orientation théorique du psychologue est l'explication à laquelle le psychologue se réfère pour conceptualiser les difficultés du client et élaborer son intervention psychologique.

A titre informatif, je vous présente ici les 4 principales orientations théoriques dans le domaine de la psychothérapie. Ces orientations théoriques se différencient par leurs origines, les techniques employées et les aspects du développement privilégié.

Ces descriptions s'inspirent du site de l'Ordre des psychologues du Québec.


L’approche psychodynamique /analytique
Fortement influencée par la psychanalyse, cette approche théorique fait appel à la dimension inconsciente de la vie psychique.

Les interventions du psychologue visent la recherche des liens entre les difficultés actuelles et les expériences passées, dont les conflits refoulés et non résolus. La personne est amenée à prendre conscience de l’influence de ces conflits sur son fonctionnement afin de les comprendre et de s’en dégager progressivement.

Cette approche permet d’établir de nouveaux liens afin d’éclairer le symptôme et d’en comprendre le sens. Il devient ainsi possible d’avoir une autre lecture de sa personne, de se libérer d’un passé difficile, de prendre conscience des répétitions douloureuses et de décider plus consciemment de son destin.
On vise donc des changements profonds et durables chez l’individu.

La méthode analytique est basée sur le fait de parler le plus librement possible, sans contrainte. Pour ce faire, on accorde une importance particulière à la création d’une alliance thérapeutique (relation de confiance) avec le patient dans le but de laisser place à une parole plus vraie.


L'approche systémique/Interactionnelle
Dans cette approche, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent par l’intermédiaire des interactions entre la personne et son entourage (famille, amis, collègues de travail…). Suite à l’évaluation de la situation problématique, le psychologue aidera le client à modifier ses relations avec son entourage. Il est fréquent que le psychologue rencontre des membres importants de l'entourage de son client. La thérapie familiale est un exemple de cette orientation.

L’approche cognitive et comportementale
Cette approche repose sur le principe que les difficultés psychologiques sont liées à des pensées (cognitions) ou à des comportements inadéquats appris par une personne dans son environnement quotidien. Il s’agit donc dans un premier temps d’évaluer ces comportements et ces pensées. Le psychologue aidera ensuite le client à en prendre conscience et lui proposera de les remplacer par des croyances et des actions plus adaptées à son environnement.

L’approche existentielle / humaniste
Cette approche est fondée sur la capacité de l’humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. L’accent est mis sur le moment présent, sur la capacité de la personne à prendre conscience de ses difficultés actuelles, de les comprendre et de modifier en conséquence de sa façon d’être ou d’agir. Le psychologue facilite ainsi l’exploration de soi engagée par le client de même que l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir.